Runeda

Parcours

portrait

Des bancs de montage audiovisuel, je passe à la photographie il y a quinze ans. Ainsi je peux mettre en scène mes propres images. Ma démarche artistique a mûri plusieurs années en y incluant une dimension plus plastique au fur et à mesure et laissant de moins en moins place au hasard, à l’instant et en matérialisant une image que j’avais esquissée en amont. J’ai débuté en argentique mais aujourd’hui il me plaît aussi d’utiliser les technologies  contemporaines qui me permettent de juxtaposer mes photographies et mes peintures, le travail final devenant une chimère artistique.

Au-delà de l’instant décisif, je suis animé par la mise en scène,
une certaine poésie, les facettes cachées.

Déclic

Runeda tente de capter l’attention à travers une seule image qui en renferme plusieurs. Arrive ensuite le moment de saisir l’émotion sous-jacente. Nous ne regardons pas simplement une photo, nous la regardons avec un passé, un futur, une somme de ce que nous savons et imaginons derrière… des vestiges de nos souvenirs s’érigent, se reconstruisent et se transforment dans notre imaginaire. Comme une synthèse de plusieurs photos et il devient alors essentiel de regarder en profondeur, d’analyser, de décortiquer.

En multipliant les niveaux de lecture et les références,
ses images intriguent jusqu’à
engager l’imaginaire du spectateur.

Série « A La Lisière »

RunedaTout comme certains peintres du début du 20ème siècle qui ont senti le besoin de se renouveler face à l’arrivée de la photographie, Runeda a choisi d’explorer d’autres chemins. Ses créations se nourrissent autant des nouvelles techniques photographiques qu’apporte la révolution numérique que des codes de la composition photographique, cinématographique et picturale dite classique. Nous noterons d’ailleurs des choix de cadrage et de mise en scène souvent empruntés au cinéma.
C’est un choix délibéré que de s’écarter de la photographie dite traditionnelle en tant qu’artiste
contemporain. Ses décors sont créés sur la base de ses propres clichés (numériques, argentiques) et/ou matières picturales scannées. Ses photos forment un ensemble, se répondent et suivent un scénario qu’il esquisse en amont de la prise de vue.

Maxime préférée

Je ne me suis jamais demandé si les gens comprennent ce que je fais…
La réaction émotionnelle est la seule chose qui m’intéresse.
Du moment que cette communication instinctive s’établit, la compréhension n’est plus nécessaire.
  John Coltrane

Retrouvez les œuvres de Runeda exposées à La Fille des Vignes, place Albert 1er
et venez découvrir Les coulisses de la mise en scène en vidéos le samedi 20/8 à 11h
également partager une rencontre entre le  groupe de rock new wave Catch Me sur une projection du photographe le mardi 20/8 à 21h

Retrouvez dès à présent son actualité sur http://www.runeda.fr

Publicités