Catherine Baud

Parcours

Catherine BaudSensible à toutes formes de création, d’art ou d’artisanat, la photographie retient mon attention et nourrit mon imaginaire depuis une dizaine d’années. En 2015, j’entre dans le Collectif Images, association de 9 photographes à l’origine du festival “Le Printemps des Photographes”.

Dans la forme, mon travail s’oriente vers des constructions graphiques, des lignes claires, des images sobres, un brin dépouillées. Dans le fond, il parle surtout de ressentis, d’émotions, en bref, d’humanité.

Sensible. Sensible aux autres.
Sensible à l’environnement.
Sensible à la beauté.

Déclic

Certaines personnes de mon entourage m’ont initiée. Puis, en visitant des expositions, j’ai été touchée par le travail d’auteurs, comme Gilbert Garcin.
La pratique de la photographie est devenue plus profonde, dès lors que j’ai compris que je pouvais y raconter quelque chose de personnel, autrement qu’avec des mots.

Certaines images doivent être faites.
J’en ressens un besoin physique, viscéral.

Je sais, alors que ces photos vont avoir de l’importance pour moi,
c’est l’inconscient qui est au commande. 

Série  « Passages »

CBvisuel nouvParce-qu’il n’est vraiment pas possible de résister
Et qu’on se voit perdu, aspiré, étouffé
Par le jeu nauséeux des angoisses coutumières

Quand soudain, au détour de ces deuils oubliés
Dans ce ventre où sont nés des désirs avortés
C’est là, n’espérant plus, que renait la lumière

 

Maxime préférée

 » La fleur de lotus nait de la boue   »  Tich Nhat Hanh

Retrouvez les œuvres de Catherine exposées à la Chapelle des Capucins, au 2° étage de l’Office de Tourisme, place Albert 1er
et venez la rencontrer lors de Lectures inspirées et poésies le vendredi 26/8 à 17h30

Retrouvez d’autres de ses réalisations sur http://www.flickr.com/photos/cbaud