Julien Vinber

Parcours

portrait

Né en 1979, informaticien de métier, Julien commence à s’intéresser à la photo en 2011 grâce à une amie.

Il devient dans la foulée membre d’un club photo, Objectif Image Montpellier, où il apprend et découvre les richesses de la photo grâce à la passion de ses membres. C’est en 2014 qu’il commence ses premières expositions collectives et individuelles.

J’aime travailler sur ce qui se passe au-delà de la photo,
la suggestion, le questionnement.

Déclic

Sur une des photos que je présente, celle avec un ballon. J’étais sorti faire quelques photos pour le projet. Et là, sur la plage, il y avait ce ballon jaune, seul au milieu du sable. J’ai pris la photo, puis marché quelques temps.
En repassant, le vent l’avait poussé contre une palissade. Pour moi, cette anecdote est l’image de la rencontre avec les photos de cette série, un moment fugace qui s’est présenté devant moi, qui à résonné et que j’ai capturé.

L’hiver, apporte une luminosité plus douce, qui tend vers le pastel. Cet hiver est présenté comme une respiration, une mise en sommeille.
Dans mes photos, c’est le présent, mais également le passé et l’avenir, que le visiteur projette.

Série  « Carte Postale »

carte postale

Tout montrer serait-ce la meilleure façon pour voir ? Paysage de carte postale, l’absence humaine se fait sentir, elle s’impose à nous jusqu’à nous pousser à la combler par notre imagination. Du manque naît la présence, comme l’ombre et la lumière.
Lieu de villégiature, l’été et son soleil implacable remplissent chaque coin de son lot de touristes anonymes que l’on ne remarque plus.
L’hiver, transition entre un été passé et un autre à venir. Au repos, se souvenant du passé ou pensant au futur.
Respiration entre vague humaine ou inhumaine. La réalité s’estompe, mais ne disparaît pas.
Le calme s’installe nous faisant entendre les réminiscences de la foule. Vide, pour que nous puissions enfin l’habiter

Maxime préférée

La photographie est le lieu où la vérité devient mensonge et où le mensonge est vérité.

Venez découvrir les œuvres de Julien exposées au festival et participer à son atelier Studio de poche “Nuances Indicibles” le samedi 20/8 dès 15h mais aussi partager une conférence sur la Foto Povera, des pratiques alternatives le samedi 28/7 à 15h

Retrouvez dès à présent son actualité sur http://www.imparfaite.com

Publicités